Féminicides par compagnons ou ex publiés en avril 2022

Mardi 26 avril à Épinal (Vosges), Kumrije (44 ans) a été poignardée et égorgée à mort par son mari Shaqir (45 ans), jaloux et violent, dans leur appartement. L'homme a ensuite retourné l'arme contre lui pour se suicider. #Crimedepossession
4 de leurs 8 enfants étaient présents au moment des faits et ont été hospitalisés en état de choc.
Selon des habitants de l'immeuble, la mère de famille était régulièrement victime de violences conjugales et s'était réfugiée à plusieurs reprises chez une voisine.
Mercredi 27 avril, les autopsies réalisées ont mis en évidence plusieurs plaies au couteau sur le corps de la femme, sa carotide a notamment été sectionnée.
Vendredi 29 avril, le procureur de la République Frédéric Nahon a confirmé au cours d'une conférence de presse qu'il s'agit d'un #féminicide suivi d'un suicide du mari.

34. Kumrije

Poignardée et égorgée à mort

Mardi 26 avril à Épinal (Vosges), Kumrije (44 ans) a été poignardée et égorgée à mort par son mari Shaqir (45 ans), jaloux et violent, dans leur appartement. L'homme a ensuite retourné l'arme contre lui pour se suicider. #Crimedepossession
4 de leurs 8 enfants étaient présents au moment des faits et ont été hospitalisés en état de choc.

Dimanche 24 avril à Boudrac (Haute-Garonne), le corps sans vie de Kathryn (65 ans) a été découvert à son domicile, sa mort remonterait à plusieurs jours. Son visage était tuméfié et elle aurait été étranglée avec une corde. Son mari John Boyes (64 ans), prinicipal suspect, a été trouvé pendu dans une autre pièce. 
Ce sont des amis du couple, inquiets de ne pas avoir de nouvelles depuis plusieurs jours qui ont fait la macabre découverte. 
Mercredi 27 avril, les autopsies réalisées ce mardi confirment un #féminicide suivi d'un suicide du mari.

33. Kathryn

Battue et étranglée à mort

Dimanche 24 avril à Boudrac (Haute-Garonne), le corps sans vie de Kathryn (65 ans) a été découvert à son domicile, sa mort remonterait à plusieurs jours. Son visage était tuméfié et elle aurait été étranglée avec une corde. Son mari John Boyes (64 ans), prinicipal suspect, a été trouvé pendu dans une autre pièce.

Jeudi 21 avril à Grand-Fayt (Nord), Émilie Leclercq (89 ans) a été abattue, avec une arme à feu, par son mari Lucien Vins (90 ans) alors qu'elle se trouvait dans son lit médicalisé. L'homme s'est ensuite suicidé avec la même arme dans la véranda. C'est un voisin qui a donné l'alerte.

32. Émilie

Abattue avec une arme à feu

Jeudi 21 avril à Grand-Fayt (Nord), Émilie Leclercq (89 ans) a été abattue, avec une arme à feu, par son mari Lucien Vins (90 ans) alors qu'elle se trouvait dans son lit médicalisé. L'homme s'est ensuite suicidé avec la même arme dans la véranda. C'est un voisin qui a donné l'alerte.

Mardi 19 avril à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) Véronique Genet (45 ans) a été poignardée à mort par son ex-compagnon Manu Cardoso (quadragénaire). Il l'aurait poursuivie jusqu'à chez elle et attaquée dans le hall de son immeuble. C'est l'un de ses fils, présent au moment des faits qui aurait donné l'alerte. Le tueur a tenté de se suicider en se blessant à la gorge. Il a été hospitalisé.

Selon un proche, l'homme avait déjà été menaçant et "il y avait des antécédents de violence" pour lesquels il avait été "condamné" selon le Parisien. 
Le couple était séparé depuis 15 jours #crimedepossession

Elle était mère de 2 garçons âgés de 16 et 23 ans.

31. Véronique

Poignardée à mort

Mardi 19 avril à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) Véronique Genet (45 ans) a été poignardée à mort par son ex-compagnon Manu Cardoso (quadragénaire). Il l'aurait poursuivie jusqu'à chez elle et attaquée dans le hall de son immeuble. C'est l'un de ses fils, présent au moment des faits qui aurait donné l'alerte. Le tueur a tenté de se suicider en se blessant à la gorge. Il a été hospitalisé.z

Lundi 18 avril au Mans (Sarthe), une femme (75 ans) a été abattue, avec un fusil de chasse, par son mari Jean-Pierre Robert (72 ans) devant leur domicile. L'homme lui a tiré dans le dos avant de se suicider avec la même arme.

30. Annick

Abattue avec un fusil de chasse

Lundi 18 avril au Mans (Sarthe), une femme (75 ans) a été abattue, avec un fusil de chasse, par son mari Jean-Pierre Robert (72 ans) devant leur domicile. L'homme lui a tiré dans le dos avant de se suicider avec la même arme.

Vendredi 15 avril à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Émilie Godard (25 ans) a été abattue, avec une arme à feu, par son conjoint (trentenaire) à son domicile. Ce #féminicide aurait eu lieu sous les yeux de sa fille (5 ans) présente dans l'appartement.

29. Émilie

Abattue avec une arme à feu

Vendredi 15 avril à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Émilie Godard (25 ans) a été abattue, avec une arme à feu, par son conjoint (trentenaire) à son domicile. Ce #féminicide aurait eu lieu sous les yeux de sa fille (5 ans) présente dans l'appartement.

Vendredi 15 avril à Amiens (Somme), les corps sans vie de Jennifer Dufaux (26 ans) et son petit garçon Eliam (3 ans), ainsi que sa soeur Amélia Dufaux (25 ans) ont été découverts dans un appartement. Les victimes sont décédées de mort violente, battues et asphyxiées. Amélia présentait également une plaie au niveau de la gorge, probablement faite avec un couteau. La piste du crime intra-familial est privilégiée car Jérôme Debeauvais le conjoint  (48 ans) de Jennifer et père de son enfant aurait tenté de se suicider hier en percutant de plein fouet un camion avec sa voiture. Il est hospitalisé, hors de danger, mais ne peut être entendu pour le moment.

28. Jennifer

Battue, asphyxiée et poignardée à mort avec son fils Eliam et sa soeur Amélia

Vendredi 15 avril à Amiens (Somme), les corps sans vie de Jennifer Dufaux (26 ans) et son petit garçon Eliam (3 ans), ainsi que sa soeur Amélia Dufaux (25 ans) ont été découverts dans un appartement. Les victimes sont décédées de mort violente, battues et asphyxiées. Amélia présentait également une plaie au niveau de la gorge, probablement faite avec un couteau. La piste du crime intra-familial est privilégiée car Jérôme Debeauvais le conjoint (48 ans) de Jennifer et père de son enfant aurait tenté de se suicider hier en percutant de plein fouet un camion avec sa voiture. Il est hospitalisé, hors de danger, mais ne peut être entendu pour le moment.

Lundi 4 avril à Vaulx-en-Velin (Rhône), Anna Bassavé (31 ans) a été mortellement poignardée par son conjoint Souleymane Sour (34 ans) à leur domicile. L'homme a également tué leur fillette Noémie (10 ans), avec la même arme. Il a ensuite dissimulé leurs corps sous des couvertures, avant de se rendre finalement dans un commissariat pour avouer les faits le jeudi 14 avril.

Les policiers se sont immédiatement rendus sur place et ont découvert la scène de crime, l'homme a, quant à lui, été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour "homicide par conjoint" #féminicide et "homicide volontaire sur mineur de 15 ans" #infanticide 

Le couple était séparé depuis 3 ans et Anna avait porté plainte pour menaces de mort, plainte classée sans suite 🤬 #crimedepossession

27. Anna

Poignardée à mort avec sa fille

Lundi 4 avril à Vaulx-en-Velin (Rhône), Anna Bassavé (31 ans) a été mortellement poignardée par son conjoint Souleymane Sour (34 ans) à leur domicile. L'homme a également tué leur fillette Noémie (10 ans), avec la même arme. Il a ensuite dissimulé leurs corps sous des couvertures, avant de se rendre finalement dans un commissariat pour avouer les faits le jeudi 14 avril.

Les policiers se sont immédiatement rendus sur place et ont découvert la scène de crime, l'homme a, quant à lui, été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour "homicide par conjoint" #féminicide et "homicide volontaire sur mineur de 15 ans" #infanticide

Le couple était séparé depuis 3 ans et Anna avait porté plainte pour menaces de mort, plainte classée sans suite 🤬 #crimedepossession

Mardi 12 avril à Rennes (Ille-et-Vilaine), Marie Thakizimana (45 ans) est morte étranglée par son mari Marco Waza (48 ans) dans leur appartement. Les deux filles (8 ans et 9 ans) du couple étaient présentes sur les lieux au moment des faits. L'homme, déjà bien connu de la Justice pour des violences conjugales, s'est ensuite rendu au commissariat pour avouer son crime.la victime avait récemment demandé le divorce #crimedepossession

26. Marie

Étranglée à mort

Mardi 12 avril à Rennes (Ille-et-Vilaine), Marie Thakizimana (45 ans) est morte étranglée par son mari Marco Waza (48 ans) dans leur appartement. Les deux filles (8 ans et 9 ans) du couple étaient présentes sur les lieux au moment des faits. L'homme, déjà bien connu de la Justice pour des violences conjugales, s'est ensuite rendu au commissariat pour avouer son crime.la victime avait récemment demandé le divorce #crimedepossession

Jeudi 7 avril à Saint-Goazec (Finistère), Mélanie Le Gall (39 ans) a été abattue d'une balle en pleine tête, avec un pistolet d'alarme, par son compagnon Yohan Moulin (43 ans) dans leur maison. L'homme a lui-même prévenu les secours évoquant un "tir accidentel" mais sa version n'a pas du tout convaincu les enquêteurs, il a éte interpellé à son domicile le soir des faits et placé en garde à vue.

Il devrait mis en examen et écroué ce samedi pour "homicide sur conjoint" #féminicide 

Non Le Télégramme, ce n'est pas un "drame conjugal" mais un FÉMINICIDE, un crime de possession où un homme s'octroie un droit de vie et de mort sur sa compagne !

25. Mélanie

Abattue avec une arme à feu

Jeudi 7 avril à Saint-Goazec (Finistère), Mélanie (39 ans) a été abattue d'une balle en pleine tête, avec un pistolet d'alarme, par son mari Yohan (43 ans) dans leur maison. L'homme a lui-même prévenu les secours évoquant un "tir accidentel" mais sa version n'a pas du tout convaincu les enquêteurs, il a éte interpellé à son domicile le soir des faits et placé en garde à vue.

Dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 avril à Saint-Etienne (Loire), Nadège Leclercq (43 ans) est décédée à l'hôpital après avoir été battue à mort par son conjoint (47 ans) la veille. L'homme a reconnu les coups qu'il a portés jeudi après-midi et dans la soirée mais nie l'intention de tuer 😡
Suite à l'autopsie de la victime, le légiste a confirmé que les coups infligés par son conjoint, sont à l'origine de son décès car ils ont causé des hématomes sous-duraux massifs.
Interpellé à son domicile la nuit des faits, l'homme a été mis, ce matin, en examen pour "homicide sur conjoint" #féminicide

24. Nadège

Battue à mort

Dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 avril à Saint-Etienne (Loire), Nadège Leclercq (43 ans) est décédée à l'hôpital après avoir été battue à mort par son conjoint (47 ans) la veille. L'homme a reconnu les coups qu'il a portés jeudi après-midi et dans la soirée mais nie l'intention de tuer 😡

Vendredi 1 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône), une femme (77 ans) est décédée à l'hôpital après avoir été percutée volontairement par son mari (83 ans) lundi 28 mars. L'homme a enclenché une marche arrière avec sa voiture et a foncé sur une dizaine de mètres pour heurter de plein fouet son épouse qui se trouvait sur la chaussée.

La thèse accidentelle a rapidement été écartée suite aux constatations sur les lieux du crime. Par ailleurs, la fille du couple a confirmé que sa mère était sous l'emprise de son époux depuis des années et venait de demander le divorce #crimedepossession

Le mari est actuellement en garde à vue et devrait être mis en examen pour "homicide sur conjoint" #féminicide 

Elle était mère d'une fille.

23. XX

Percutée volontairement par son mari avec la voiture

Vendredi 1 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône), une femme (77 ans) est décédée à l'hôpital après avoir été percutée volontairement par son mari (83 ans) lundi 28 mars. L'homme a enclenché une marche arrière avec sa voiture et a foncé sur une dizaine de mètres pour heurter de plein fouet son épouse qui se trouvait sur la chaussée.